Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/regards/www/config/ecran_securite.php on line 561
La chaufferie (2) - Regards sur la Ville
Regards sur la Ville

Louer pour y vivre, un appartement de type 2 sur Lyon Gerland (69007) à : Regards sur la ville

Accueil > Histoire > La chaufferie (2)

La chaufferie (2)

samedi 17 novembre 2018, par Webmaster

Lors de notre première visite du local chaufferie en mars 2018, nous avions noté un certain nombre de réserves qui auraient dû être levé aujourd’hui. Que neni ! Nous en sommes toujours au même point.
L’objet de cet article n’est pas de réaliser un point d’avancement de la réception de la chaufferie. Cela n’est pas l’objet de ce site internet.
Par contre, nous avons profité de cette visite, pour obtenir de plus amples explications de la part du technicien en charge du bon fonctionnement de nos deux chaudières. Et là, il y a un intérêt...

Alors, suivez nous pour une petite visite des installations que vous n’aurez peut être pas l’occasion de visiter au rez-de-chaussée du bâtiment C Rue des balançoires.

Chaudière bois :

Elle est alimentée avec des granulés de bois qui doivent avoir un taux d’humidité de 8 % maximum. Il est très important que ce taux soit respecté lors du contrat d’achat et de ne jamais être au dessus, car au mieux, le rendement de la chaudière baisse, au pire une trop forte humidité peut détériorer cette belle machine. La consommation estimée est d’environ 75 tonnes de granulés par an. Chaque livraison s’effectue par camion de 15 tonnes.
Petit rappel...
Cette chaudière délivre une puissance de 300 kw. Elle possède une très grande inertie de fonctionnement. C’est sur ce principe que l’on réalise des économies. Même lorsqu’elle n’est plus alimentée pendant 12 h, elle est capable de délivrer encore des calories pour maintenir le ballon d’eau que vous pouvez voir en arrière plan.

Réserve de calories :

Sur cette image vous pouvez voir en arrière plan la réserve de calories. Cette réserve d’eau chaude n’est jamais consommée. C’est toujours la même eau qui tourne. Le circuit complet d’eau chaude représente environ 29 m cube qui tournent en permanence. La réserve délivre ses calories aux autres circuits (sanitaires et chauffages) que nous allons découvrir petit à petit.

Chaudière gaz :

Nous la voyons déjà sur l’image précédente, mais là vous pouvez l’admirer sous un autre angle.
Petit rappel...
Elle est beaucoup plus puissante puisqu’elle est capable de délivrer instantanément 900 Kw ! Dans quels cas ? Lorsque la chaudière bois est indisponible suite à une panne ou à un entretien périodique. Ou simplement lorsqu’il faut produire plus d’énergie, car tous les radiateurs des appartements sont en fonctionnement au même moment. Si non, elle effectue le même travail. Elle apporte des calories au gros ballon que nous avons déjà vu.

Les eaux sanitaires

L’eau du gros ballon de réserve de calories vient donner ses calories à des ballons plus petits qui elles sont consommées car il délivrent de l’eau sanitaire. Voici le ballon du bâtiment A, et voici celui du bâtiment C. Sur cette image qui représente sous un autre angle le ballon du bâtiment C vous pouvez voir en bas à gauche l’échangeur à plaques qui permet de réaliser l’échange de calories.

L’eau de chauffage

L’eau du gros ballon délivre également ses calories à vos radiateurs.

Elles arrivent dans cette sorte de gros cigare horizontal puis elle est propulsée par des pompes centrifuges dans les colonnes montantes qui alimentent vos radiateurs.
L’eau « froide » redescend des étages (depuis vos radiateurs) dans le cigare en arrière plan de la vue précédente, pour retourner au gros ballon de réserve qui sera réchauffé soit : par la chaudière bois, soit par la chaudière gaz soit les deux si cela est nécessaire.
En étudiant ce circuit de chauffage, il devient compréhensible que pour obtenir plus de chaleur dans les radiateurs des logements il est incontournable d’augmenter la température moyenne du gros ballon de réserve de calories. La chaudière bois se déclenchera donc plus souvent et la consommation moyenne de granulés sera augmentée d’autant.

Portfolio